Demande d’information sur les réponses aux attaques ciblées contre les personnels enseignants Haut de page

L’Internationale de l’Éducation (IE) et la Coalition mondiale pour la protection des systèmes éducatifs contre les attaques (GCPEA) souhaiteraient recueillir votre contribution afin de collecter des informations en vue d’une recherche sur les réponses à apporter aux attaques ciblées contre les enseignants et les autres personnels de l’éducation durant les conflits armés.

En particulier, nous recherchons des informations sur les éléments suivants :

  • 1. Attaques : Où, quand et comment les attaques dirigées contre les enseignants et les autres personnels de l’éducation se produisent-elles ? Pour quelles raisons s’en prend-on aux enseignants/syndicats d’enseignants dans votre pays ? Qui sont les auteurs de ces attaques ? Quelle est la nature de ces attaques ?
  • 2. Réponses : Types de réponses et de mesures de protection apportées pour protéger les enseignants contre les attaques ciblées, le harcèlement ou les menaces.
  • 3. Preuves d’efficacité. Dans quelle mesure les réponses et les mesures de protection ont-elles effectivement protégé les enseignants ? Comment en évaluez-vous l’échec ou le succès ?
  • 4. Rôle des associations et des syndicats d’enseignants dans la protection des enseignants contre tout type d’attaques menées par le gouvernement ou des acteurs non étatiques.

Contexte du projet

Depuis la publication des rapports de l’UNESCO « L’éducation prise pour cible » en 2007 et 2010 et du Rapport mondial de suivi en 2011 , il y a eu peu de recherche systématique en vue d’évaluer ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas et quels sont les types d’interventions les plus efficaces dans des contextes donnés.

Dans un premier temps, la GCPEA envisage d’élaborer une série de documents d’information analysant les mesures spécifiques et évaluant leur efficacité. Dans son premier document d’information, la GCPEA se centrera sur la protection des enseignants, des administrateurs scolaires et des professeurs contre les attaques. Souvent sous-payés et peu respectés, les enseignants et les administrateurs scolaires sont généralement des membres importants de leur communauté et des agents du changement social. Ils sont parfois aussi considérés comme des représentants de l’État. Par conséquent, ils peuvent être perçus comme des acteurs politiques et être visés par des attaques. Ce document alimentera le corpus de connaissances sur le sujet et permettra de mieux comprendre comment et pourquoi les enseignants sont attaqués et comment ils sont protégés. Il tirera les enseignements des mesures de protection des enseignants afin d’encourager leur adaptation dans différents contextes de conflit.

Merci de bien vouloir nous transmettre tout rapport, documentation, étude d’évaluation, document stratégique ou toute autre information susceptible de nous aider dans notre étude, à l'adresse suivante: headoffice@ei-ie.org.

 

Journée 'Stand4Change' contre l'intimidation - 3 mai 2013 Haut de page

En accord avec sa politique que les écoles doivent être sûres pour assurer les meilleures conditions possibles d'enseignement et d'apprentissage, et que l'éducation fasse progresser les principes de droits humains par la promotion de l'inclusion, de la diversité et de la compréhension, l'Internationale de l'Education s'est joint à une campagne américaine contre l'intimidation en vue de sensibiliser les écoles et les communautés à propos de l'intimidation et de la prévention du harcèlement.

L'IE invite toutes les organisations d'enseignants et les écoles à travers le monde à se joindre à la journée Stand 4 Change contre l'intimidation, le 3 mai 2013. Lors de cette journée, toutes les communautés scolaires sont invitées à se lever ensemble pendant cinq minutes vers midi (heure locale) pour s'engager à créer un environnement d'apprentissage sûr pour tous les élèves et les personnels de l'éducation.

Pour participer, les écoles peuvent s'inscrire sur le site http://stand4change.org/.

La Journée Stand 4 Change est une initiative de la coalition « Stand4Change», qui inclut entre autres l'American Federation of Teachers (AFT) et la National Education Association (NEA).

Pour de plus amples informations, veuillez consulter les liens suivants:

 

Introduction Haut de page

Au cours des dernières décennies, le métier d’enseignant s’est complexifié, à la fois de par les nouvelles exigences posées aux enseignants par l’évolution technique et culturelle et de par la détérioration croissante du climat social. Ces facteurs se sont répercutés défavorablement sur la qualité de l’éducation et les conditions de travail des enseignants.

L'Internationale de l’Education œuvre en faveur d'un environnement scolaire sain et sûr, pour les travailleurs de l’éducation comme pour les étudiants. La santé et la sécurité à l’école recouvre de nombreuses questions et sont souvent en interrelation, en fonction de la situation de l’enseignement dans chaque pays, dont voici quelques aspects :

Infrastructure :

  • Accès à l’eau potable et présence d’installations sanitaires adéquates dans les écoles
  • Matériaux de construction problématiques tel que l’amiante

Maladies infectieuses :

  • VIH/SIDA

Troubles psychologiques :

  • Epuisement des enseignants

Dangers physiques :

  • Violence à l’école

Le souci que l'IE attache à la santé et à la sécurité des enseignants et du personnel éducatif tient à deux raisons. Premièrement, il est autant indispensable de protéger les droits individuels et professionnels des enseignants que le droit des enfants à l’apprentissage ; deuxièmement, si nous voulons proposer à tous une éducation de qualité, il nous faut des enseignants en bonne santé et pleinement disponibles pour accomplir leur travail dans des conditions adéquates.

Politique Haut de page

Congrès mondial


Bureau exécutif

Activités Haut de page

L’IE organise des séminaires dans un but de sensibilisation à des questions spécifiques relatives au domaine de la santé et de la sécurité, en fonction de la région, telles que la violence à l’école en Europe et le programme de prévention du VIH/SIDA dans la région Afrique. L’IE coordonne également des programmes de formation avec l’OMS dans la région Asie-Pacifique en vue de rendre plus efficaces les programmes de santé à l’école.

En janvier 2006, l’IE a lancé un programme EPT/SIDA (Education pour tous et Prévention du VIH/SIDA), avec ses partenaires : l'OMS (Organisation mondiale de la santé) et l'EDC (Centre de développement de l’éducation). Ce programme combine le travail de plaidoyer des syndicats enseignants en faveur de l’Education pour tous (EPT) au niveau national avec leur engagement, au niveau local, pour la prévention du VIH/SIDA à l’école. Le Programme constitue essentiellement une fusion de deux initiatives distinctes, à savoir le Plan de prévention du VIH/SIDA et le Programme EPT. Pour en savoir plus sur ce programme, veuillez consulter notre site web : http://www.ei-ie.org/efaids/fr/

A l'échelle mondiale, l’IE participe avec d’autres Fédérations syndicales mondiales à la Campagne pour l’interdiction mondiale de l’amiante.

Documentation Haut de page

Publications :

Rapports :

Etudes :

Recherchez des membres de l'IE dans:

Les dernières brèves sur ce sujet

Voir toutes les brèves

Résolutions et documents

Voir toutes les politiques