• Home
  • News
  • Niger: Reduction of teacher salary is unacceptable!

Niger: Reduction of teacher salary is unacceptable!

In support of Nigerien education personnel and their union SNEN, EI voiced its strong protests over the government's unilateral decision to reduce teacher salary in a letter dated 3 May. EI reminds the country's President that teaching is a profession and not a voluntary work.

Education is both the basic right of children and a precondition for the economic and social developments of the country. Only with decent wages can the teaching profession be exercised in order to provide quality education for all children. EI strongly urges the President to restore dialogue with the teacher representatives immediately and restore their salary to the present level. Below is the letter dated 3 May 2006 in French: ___________________________________ Présidence de la République du Niger Par fax: +227 73 34 30 Bruxelles, 3 mai 2006 Monsieur le Président, L'Internationale de l'Education (IE), la plus grande fédération syndicale mondiale d'éducateurs représentant plus de 29 millions de membres dans 166 pays et territoires, dont le SNEN au Niger, s'inquiète de la décision de votre gouvernement de réduire les salaires des enseignants. Vous n'ignorez pas que la précarité ne cesse de s'aggraver et que l'éducation et la formation de la jeunesse sont primordiales pour le développement du pays. Or, une éducation de qualité passe par des enseignants valorisés et respectés. La paupérisation qui frappe les enseignants est inacceptable. L'enseignement est une profession, et non du volontariat. Les enseignants méritent un salaire. Une rémunération décente permet de garder les enseignants motivés et dévoués à leur profession. L’IE déplore également l’absence de concertation sociale avant la décision brutale de mettre en œuvre un décret datant de mars 1997. Je vous demande donc instamment de restaurer le dialogue avec les représentants des enseignants et de maintenir leur salaire à leur niveau actuel. L'IE n'hésitera pas à alerter l'ensemble du mouvement syndical international si ce conflit ne se résout pas de manière positive pour les personnels de l’éducation. Je vous prie d'agréer, Monsieur le Président, l'expression de notre considération distinguée, Fred van Leeuwen Secrétaire général Cc: Primature – fax: 227 73 58 59 Présidence de l'Assemblée – fax: 00227 73 60 27 Ministère de la Fonction publique– fax: 00227 73 45 75 Ministère des Enseignements secondaire et supérieur– fax: 00227 72 40 40 Ministère des Finances – fax: 00227 73 59 83 Ambassade du Niger à Bruxelles – Fax : 02.648.27.84