• Accueil
  • News
  • Géorgie : le syndicat d'enseignants exhorte le gouvernement au dialogue social

Géorgie : le syndicat d'enseignants exhorte le gouvernement au dialogue social

Le comité de grève de l'Educators and Scientists Free Trade Union of Georgia (ESFTUG) a décidé de reporter la grève nationale des enseignants prévue le 2 mars dernier.

L'ESFTUG, l’un des affiliés de l'IE en Géorgie, représente 103.000 enseignants. Lors de sa réunion des 25 et 26 février derniers, le comité de grève a décidé de reporter la grève au 1er mai, de façon à offrir au ministère de l'Education une dernière chance de négocier et de signer un accord collectif avec l'ESFTUG. « Si aucun dialogue n'est établi avant le 1er mai, les enseignants entameront une grève de la faim. Si cela n'aboutit toujours pas au résultat escompté par nos membres, ils déclencheront alors une grève générale le 11 mai », a annoncé Manana Ghurchumalidze, Présidente de l'ESFTUG et Vice-présidente de la Structure paneuropéenne de l’IE. Le comité de grève de l'ESFTUG, qui compte 19 membres, a également exprimé sa gratitude envers l'IE et ses affiliés, ainsi qu'à l’égard de toutes les missions diplomatiques et organisations internationales qui ont soutenu les efforts du syndicat pour le respect du droit du travail et des droits syndicaux par les autorités géorgiennes.

Partagez cette page