• Accueil
  • News
  • Botswana : Les enseignants et les syndicats du secteur public unissent leurs forces pour obtenir l'application de la Loi sur la fonction publique

Botswana : Les enseignants et les syndicats du secteur public unissent leurs forces pour obtenir l'application de la Loi sur la fonction publique

Lors du Congrès national qui s'est tenu du 5 au 9 avril à Goodhope, les délégués du Botwana Teachers' Union (BTU) ont voté en faveur d'une alliance avec les syndicats du secteur public afin de persuader le gouvernement d'appliquer la loi sur la fonction publique.

Environ 1.000 délégués ont participé à ce congrès, placé sous le signe de la "Solidarité du peuple contre la pauvreté et l'oppression". La Loi sur la fonction publique, adoptée par le Parlement et signée par le Président Khama en décembre 2008, devait entrer en vigueur le 1er avril 2009. Elle prévoit de titulariser les fonctionnaires et de leur octroyer le droit à la retraite, permettant ainsi au pays de s'aligner aux normes internationales en matière de travail, de sécurité de l'emploi et de rémunération. Elle vise à introduire des mécanismes de négociation et à mettre fin au droit de l'employeur d'envoyer librement à la retraite les fonctionnaires. Selon cette loi, tous les fonctionnaires, qu'ils rapportent à une autorité locale ou à des gouvernements centraux, auront un seul employeur. Cela signifie qu'en ce qui concerne les conditions de travail, la loi sur la fonction publique prévaut sur les autres lois régulant toutes les professions au sein du gouvernement, y compris la profession d'enseignant. Dans son discours aux participants, le Secrétaire général de l'IE, Fred van Leeuwen a réitéré l'importance d'une rémunération adéquate et de conditions de travail acceptables pour les enseignants. "Les gouvernements doivent comprendre que l'éducation représente autant le droit des enfants à apprendre que celui des enseignants à enseigner. On ne peut s'attendre à ce que les enseignants exercent leur métier sans salaire adéquat ni conditions de travail décentes." M. Pule Ramabya a été élu Président du BTU à la suite de M. Japhta Radibe, qui se retire de la direction du syndicat.

Partagez cette page