• Accueil
  • News
  • L'IE demande l'équité salariale, maintenant!

L'IE demande l'équité salariale, maintenant!

Le 15 avril est la journée européenne pour l'égalité des salaires : une occasion de nous rappeler à tous que l'inégalité des salaires existe toujours dans tous les pays d'Europe. Le choix du 15 avril est symbolique : c'est la date jusqu'à laquelle les femmes doivent travailler en 2010 pour atteindre le salaire que les hommes ont perçu pour un travail équivalent en 2009.

L'Internationale de l'éducation (IE) marque cette date symbolique avec le lancement de sa campagne « L'équité salariale, maintenant! » En lançant cette campagne, l'Internationale de l'Education affirme le droit de tous les travailleurs et travailleuses à un salaire équitable et soutient les syndicats d'enseignants dans la lutte contre la discrimination entre hommes et femmes en matière d'emploi. La campagne de l'IE «Equité salariale, maintenant !» encourage les syndicats d'enseignants et les organisations de par le monde à rassembler des preuves documentant l'inégalité des salaires, et à adopter des politiques locales pour un lobbying bien coordonné pour faire agir les gouvernements vers l'équité salariale, en particulier en cette période de difficultés économiques qui de toute évidence est source de plus grande discrimination pour les femmes. Fred van Leeuwen, Secrétaire général de l'IE, déclare : «Il est inacceptable que dans toute l'Europe, à travail égal, les femmes continuent de gagner en moyenne 18% de moins de les hommes et que dans certains pays, l'écart entre les salaires continue même d'augmenter». «L'écart entre les salaires a un impact important sur le montant d'une vie de revenus et les perspectives de retraite des femmes. Gagner moins signifie disposer d'une retraite moins élevée, ce qui augmente le risque de voir des femmes âgées enfermées dans des cycles de pauvreté.» Pour en savoir plus sur la campagne Equité salariale, maintenant ! de l'IE, ou pour télécharger les outils de campagne,consultez : www.ei-ie.org/payequitynow.

Partagez cette page