Résolution sur les politiques d'austérité en Grèce

Le 7e Congrès mondial de l’Internationale de l’Éducation, réuni à Ottawa, au Canada, du 21 au 26 juillet 2015:

 

1. Exprime son soutien total aux enseignant(e)s et travailleurs/euses de Grèce dans leur combat contre la prolongation des mesures d’austérité imposées par l’Union européenne, la Banque centrale européenne et le Fonds monétaire international de manière non démocratique par le biais d’un nouveau mémorandum d’accord en juillet 2015.

 

2. Déclare que les politiques d’austérité et les restrictions budgétaires dans le secteur public, notamment dans les services sociaux (éducation, santé, bien-être), concernent toute la population, en particulier les plus pauvres et les plus vulnérables, et doivent être arrêtées. Ces politiques ne peuvent mener à la croissance et ont déjà provoqué une crise humanitaire dans le pays.

 

3. Soutient le droit des travailleurs/euses de protester et manifester contre l’austérité.

 

4. Exige que les gouvernements mettent fin aux politiques d’austérité, allègent le fardeau de la dette publique et augmentent le budget de l’État consacré à l’éducation.