Kenya: les syndicats africains donnent la priorité absolue à l’éducation de la petite enfance

Les dirigeant(e)s de cinq syndicats nationaux de l’éducation en Afrique ont recommandé d’élever les directives de l’Organisation internationale du Travail (OIT) relatives à l’éducation de la petite enfance au rang de recommandation de l’OIT, ce qui en ferait un document contraignant sur le plan juridique.

L’éducation de la petite enfance (EPE) figurerait dès lors parmi les objectifs prioritaires des gouvernements nationaux et de l’Internationale de l’Education (IE).

Lors d’une rencontre à Nairobi, les responsables de la coordination nationale pour l’EPE ont convenu de mobiliser et de syndicaliser le personnel de l’EPE, tant dans les écoles privées que publiques, et d’assurer le suivi de la mise en œuvre de l’Objectif de développement durable des Nations Unies pour l’éducation: « D’ici à 2030, faire en sorte que toutes les filles et tous les garçons aient accès à des activités de développement et de soins de la petite enfance et à une éducation préscolaire de qualité qui les préparent à suivre un enseignement primaire ».

Les participant(e)s ont évalué un nouveau projet de loi relatif à l’EPE au Kenya, le développement d’une politique nationale en matière d’EPE en Tanzanie, ainsi que la mobilisation et le recrutement de personnel enseignant de l’EPE dans les écoles privées au Nigeria. Ils ont également examiné l’élaboration d’un manuel de formation destiné aux enseignant(e)s de l’EPE et fondé sur les Directives de l’OIT sur la promotion du travail décent pour le personnel de l’éducation de la petite enfance en Zambie, ainsi que les évolutions actuelles dans le secteur de l’EPE au Rwanda.

Les participant(e)s ont par ailleurs affiché leur soutien à la campagne Tag børnebrillerne på (#putonthechildrensglasses – mettez les lunettes de vos enfants) de leur partenaire international, la Danish National Federation of Early Childhood and Youth Educators (BUPL), en portant des lunettes de soleil roses.

Informations générales

En 2017, une réunion a accueilli des coordinateurs/trices de l’EPE du Kenya National Union of Teachers (KNUT), du Nigeria Union of Teachers (NUT), du Syndicat des Enseignants et Autres Personnels de l’Education (SYNADUC)/Rwanda, du Tanzania Teachers' Union (TTU) et du Zambia National Union of Teachers (ZNUT). Des partenaires internationaux étaient également présents, notamment la BULP, la Danish Federation of Trade Unions (LO), la Danish Confederation of Salaried Employees and Civil Servants (FTF), l’IE et le Bureau régional Afrique de l’IE.

Partagez cette page