Allemagne: les étudiant(e)s ont besoin de modèles de référence des deux genres

Le syndicat de l’éducation allemand, Verband Bildung und Erziehung, a répété l’importance cruciale de modèles de référence des deux genres pour les étudiant(e)s.

Seul un enseignant sur quatre dans les écoles d’enseignement général de Rhénanie-du-Nord–Westphalie (RNW) est de sexe masculin, d’après les statistiques d’Information und Technik, le bureau de statistiques officiel du land.

« Les filles et les garçons doivent avoir l’opportunité de connaitre les deux genres, » a déclaré Stefan Behlau, Président de la section de la RNW du syndicat de l’éducation Verband Bildung und Erziehung (VBE). « Il existe peu de modèles de référence masculins dans les écoles. »

Choix de carrière

Les clichés influençant les choix de carrière sont problématiques lorsqu’il s’agit de travail pédagogique avec de jeunes enfants, a-t-il ajouté. Le VBE insiste auprès du gouvernement du land de RNW pour qu’il en tienne compte lors de sa prochaine campagne de publicité pour la profession enseignante.

La profession enseignante, en particulier dans les écoles primaires et secondaires, n’est pas suffisamment attirante, a déclaré Behlau, décrivant la pénurie d’enseignant(e)s comme fortement « générale ».

« Nous recevons de plus en plus de courriers d’enseignants qui travaillent au dépens de leur santé et les conditions de travail dans les écoles ne représentent pas une bonne publicité pour la profession », a-t-il révélé.

Si le gouvernement du land souhaite changer cette situation, il doit adapter les conditions de travail et les salaires aux défis de la profession, a-t-il conclu.

La brochure, « Les chiffres du RNW: les écoles de Rhénanie-du-Nord-Westphalie » est disponible ici (en allemand).

Partagez cette page