• Accueil
  • News
  • Les enseignant(e)s syndicalistes japonais(es) tendent la main

Les enseignant(e)s syndicalistes japonais(es) tendent la main

S'impliquer dans la coopération au développement est une manière essentielle pour le Japan Teachers' Union d'exprimer ses valeurs fondamentales, ainsi que de recruter et de fidéliser des membres plus jeunes, indispensables au renouveau syndical.

Le syndicat d’enseignants japonais Japan Teachers' Union (JTU) est engagé dans deux types de projets, selon Fumiyo Fukuzawa, Directrice adjointe du département des Affaires internationales du JTU. 

 

Le JTU soutient deux organisations, le Persatuan Guru Republik Indonesia (PRGI)/Indonésie et la Myanmar Teachers Federation (MTF)/Myanmar, à travers le bureau Asie-Pacifique de l'Internationale de l'Education (IE). 

 

En outre, le JTU aide les écoles du Myanmar, par exemple en construisant des installations scolaires ou en soutenant l'éducation musicale. Le syndicat tente également de recueillir des fonds pour soutenir les organisations non gouvernementales actives dans le secteur de l’éducation des enfants en Afghanistan, en Inde et au Népal. 

 

Les questions de genre forment une composante importante des activités du JTU, explique Fumiyo Fukazawa, dont le syndicat soutient les jeunes filles en Inde, contribuant à leur autonomisation et à leur autosuffisance. Un accent particulier est mis sur « les filles qui vivent dans des villages reculés du Népal, car elles sont particulièrement vulnérables à la discrimination », note-t-elle. 

 

Réaffirmer les valeurs du JTU  

Le travail de coopération au développement du JTU est fondé sur les quatre valeurs fondamentales du syndicat, à savoir les droits humains, la paix, la sensibilisation à l'environnement et la coexistence avec les autres, ajoute Fumiyo Fukazawa. « Ces valeurs sont universelles et, en tant que membre d'une communauté universelle, le JTU souhaite s'assurer par ces activités que ces valeurs sont atteintes. » 

 

« Nous sommes également particulièrement engagés dans les activités de coopération au développement de l'IE car nous présidons actuellement le Comité régional Asie-Pacifique de l'IE. Nous prenons cela au sérieux et croyons qu'il est de notre responsabilité de soutenir d'autres syndicats dans les pays asiatiques. » 

 

Elle parle également des défis géographiques, culturels ou organisationnels (gestion financière, coordination et communication) dans le travail de coopération au développement que les partenaires de différents pays doivent surmonter pour faire fonctionner leur collaboration. 

 

Unir toutes les générations  

Le JTU est également engagé dans la mobilisation de ses membres, « sachant qu'ils peuvent faire une différence dans le monde », déclare Fumiyo Fukazawa. « Participer à la coopération au développement de l'IE crée également une nouvelle image pour le JTU que nous pouvons promouvoir auprès des membres plus jeunes et des enseignants. » Son syndicat continuera d'essayer d'attirer les jeunes générations de militant(e)s en présentant le projet du Myanmar sur l'éducation musicale, dans laquelle de nombreux jeunes membres du JTU sont impliqué(e)s. 

 

Vous pouvez écouter le podcast EdVoices de l’IE avec Fumiyo Fukuzawa du JTU ici (en anglais).