Les syndicats de l'éducation se mobilisent pour renforcer la démocratie brésilienne

L’Internationale de l’Education a participé à un rassemblement de solidarité pour l’ancien président brésilien, Luiz Inácio Lula da Silva, devant le Parlement européen à Bruxelles, en Belgique, le 11 avril.

Dans le cadre du mouvement mondial de solidarité en faveur de la démocratie, l’Internationale de l’Education (IE) a exhorté le Président brésilien Michel Temer à veiller à ce que les principes de la démocratie et des droits humains soient respectés dans le pays.

L’appel lancé par cette fédération syndicale mondiale qui représente la voix des enseignant(e)s s’inscrit dans le contexte de la persécution judiciaire et médiatique de l’ancien président Lula. En outre, les institutions démocratiques brésiliennes s’affaiblissent et les militant(e)s des droits humains sont de plus en plus souvent pris(es) pour cible et victimes de violences.

Le Secrétaire général de l’IE, David Edwards, a rappelé au Président Temer que son leadership en ces temps critiques déterminera « si la lumière vacillante de la démocratie brésilienne rayonne de nouveau dans le monde ».

Le 23 avril, l’IE participera à une journée mondiale d’action pour le Brésil.

 

Ressources :

Lettre envoyée au Président du Brésil, Michel Temer (en anglais) : « Refaire du Brésil le phare de la démocratie »

Article sur le site internet de l’IE : L’Internationale de l’Education exige que la démocratie « rayonne de nouveau » au Brésil

Article sur le site internet de IE Amérique latine (en espagnol) : « La Internacional de la Educación exhorta a Temer a respetar derechos »

Déclaration de la Confédération syndicale internationale (CSI) (en anglais) : Brazil: Decision to Jail Lula is a Travesty of Justice”

Partagez cette page