La ministre de l'Education de Côte d'Ivoire et défenseuse des droits des femmes salue la Table ronde des femmes de l'IE Afrique

La Table ronde des femmes de l'Internationale de l'Internationale de l’Education (IE) Afrique a été chaleureusement accueillie par l'honorable Kandia Camara, Ministre ivoirienne de l'Education nationale et de l'enseignement et formation techniques et professionnels, ainsi qu’une enseignante, ancienne syndicaliste et ancienne participante à la première édition du Réseau des femmes africaines dans l'éducation de l’IE.

La Table ronde des femmes de l'IE Afrique, qui s'est tenue à Grand Bassam, Abidjan, Côte d'Ivoire, le 5 novembre, avant l'ouverture officielle de la9e Conférence régionale africaine de l'IE, a été inaugurée par Afisa Berthé, Chef de cabinet au Ministère des femmes, des familles et des enfants.

Kandia Camara, ministre de l'éducation nationale et de l'enseignement et la formation techniques et professionnels, a salué les participants à la table ronde et a tenu des discussions informelles avec eux.

Bien qu'elle ait également assisté à l'ouverture officielle de la 9e Conférence régionale africaine de l'IE le 6 novembre, Camara a souligné qu'elle se sentait obligée de venir et d'être parmi ces femmes: « Je serai là demain, comme prévu. Mais je ne pouvais pas rester à l'écart aujourd'hui, c'est la journée des femmes et je devais venir et être avec mes sœurs! »

Sa présence a été très appréciée par les participantes à la table ronde, car Camara n'est pas seulement une ancienne enseignante, mais aussi une ancienne participante au projet pilote Promotion des femmes dans l'éducation en Afrique de l'Ouest lancé en 1999, qui a abouti à la création du Réseau des femmes africaines dans l'éducation (AWEN).

Camara détient actuellement un portefeuille ministériel clé. Elle est également la première femme secrétaire générale d'un parti politique en Côte d'Ivoire. De plus, elle a été championne nationale et régionale de handball en Afrique.

« Avec une carrière professionnelle aussi illustre et diversifiée, il n'y a aucune raison pour que Camara ne devienne pas un jour la première femme Présidente de Côte d'Ivoire », a reconnu Assibi Napoe, coordinatrice régionale en chef de l'IE pour l'Afrique.

La Table ronde des femmes a reçu le rapport triennal sur les activités régionales en matière d'égalité entre les sexes et a reçu les principales conclusions et recommandations du rapport d'évaluation décennal sur l'AWEN et les réseaux sous-régionaux des femmes (RESAC, SAWEN, WAWEN et WNEA). Les principales priorités de la 3e Conférence mondiale des femmes de l'IE ont également été présentées aux participantes.

Les conclusions de la table ronde seront présentées à la 9e Conférence régionale africaine de l'IE, qui se tiendra du 6 au 9 novembre.

Partagez cette page