• Accueil
  • News
  • Felisa Tibbitts nommée à la Chaire UNESCO pour les droits de l'Homme dans l'enseignement supérieur

Felisa Tibbitts nommée à la Chaire UNESCO pour les droits de l'Homme dans l'enseignement supérieur

L'Internationale de l'éducation félicite Felisa Tibbitts pour sa nomination à la chaire UNESCO pour les droits de l'Homme dans l'enseignement supérieur.

Ce 12 février, Felisa Tibbitts a été nommée à la chaire UNESCO pour les droits de l'Homme dans l'enseignement supérieur à l'Université d'Utrecht aux Pays-Bas. L'objectif principal de la nouvelle chaire est de promouvoir un système intégré de recherche, de formation, d'information et de documentation sur l'éducation aux droits humains et les approches fondées sur les droits humains au sein des universités. Lancé en 1992, le programme UNITWIN(Jumelage et mise en réseau des universités)/Chaires UNESCO, qui réunit plus de 700 établissements dans 116 pays, encourage la coopération et la création de réseaux entre les universités au niveau international pour renforcer les capacités institutionnelles par le partage de connaissances et la collaboration.

« Je suis ravie d'être nommée à cette chaire UNESCO car cela me permettra de renforcer la dimension internationale de ma recherche sur les droits humains et l'enseignement supérieur », a souligné Tibbitts.

Elle a ajouté que « l'enseignement supérieur dans les différentes parties du monde traverse une période difficile car les institutions aux prises avec les questions d'accessibilité et d'inclusion. » 

Tibbitts occupe actuellement la chaire Carla Atzema-Looman en éducation aux droits de l’Homme, principalement axée sur les droits des femmes, à l'Université d'Utrecht. Il s’agit de la toute première chaire en droits humains dans l'éducation aux Pays-Bas. Sa recherche concerne principalement la paix, les droits humains et la citoyenneté démocratique, l'éducation, la politique et la réforme du programme scolaire, la pédagogie critique, ainsi que l'éducation et les mouvements sociaux. Elle était membre du programme Fulbright à l'Université de Lund, en Suède (automne 2014) et du programme Droits de l’Homme de la Kennedy School of Government, à l’université de Harvard (2011-2013).

De nombreuses publications de haut vol

Elle a publié des ressources pratiques sur les programmes scolaires, le développement et l'évaluation des programmes au nom de l'Office du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les droits de l'Homme, de l'UNICEF, de l'UNESCO, de l'OSCE/BIDDH, du Conseil de l'Europe et d’organisations non gouvernementales comme Amnesty International et l'Open Society Foundation. Elle est lue dans le domaine de l'éducation aux droits humains et son érudition fait l’objet de publications dans de nombreux livres et revues dont le Journal of Peace Research, Intercultural Education, Prospects et l’International Education Review. Elle est rédactrice en chef de la série d’ouvrages The Information Age « Critical Perspectives in Democratic Citizenship Education ».

Parcours professionnel

Tibbitts a été professeure adjointe à la Harvard School of Education et à la University for Peace mandatée par l’ONU. Elle reste affilié à l'Institute of Reconciliation and Social Justice en Afrique du Sud. Elle est la co-fondatrice de l'ONG Human Rights Education Associates, qu’elle a dirigée de 1999 à 2011 et reste active dans les réseaux internationaux de l’éducation aux droits humains. Elle a obtenu son Bachelier et deux Masters (politique publique, éducation) à l'Université de Harvard et son Doctorat en sciences politiques à l' Université Otto-von-Guericke de Magdeburg.

Le Secrétaire général de l'IE, David Edwards s’est exprimé sur sa nomination en ces termes « Felisa Tibbitts est une pionnière dans le domaine des droits humains dans l'éducation et est depuis longtemps indispensable, mais elle acquiert encore davantage d’importance compte tenu des récents défis pour les droits humains, la démocratie et l'éducation. L'IE travaille en étroite collaboration avec Felisa et se réjouit de poursuivre sur cette voie. »