• Accueil
  • News
  • Heather Smith (1959-2019): Adieu à une enseignante et leader passionnée

Heather Smith (1959-2019): Adieu à une enseignante et leader passionnée

Le mouvement syndical international de l’éducation a perdu un membre précieux. Après une brève maladie, Heather Smith est décédée paisiblement le30 juin à New Glasgow, en Nouvelle-Écosse. Avec une carrière d’enseignante de 34 ans, Heather a travaillé sans relâche pour améliorer la vie quotidienne des enseignant·e·s et des étudiant·e·s au Canada.

Le cheminement professionnel de Heather a commencé par unBachelor en études de l’enfance, avec une majeure en éducation primaire et spécialisée. Elle a travaillé comme enseignante de 4e année pendant plusieurs années, puis a enseigné à la maternelle la première année où cette classe a été introduite. Toujours avide d’apprendre, Heather a obtenu une maîtrise en éducation en alphabétisation. Pendant ce temps, on lui a offert son premier poste de directrice par intérim, un poste qu’elle aimait et dans lequel elle excellait. Elle travaillera en tant que directrice pendant les 13 prochaines années.

Ses réalisations ont été reconnues à l’échelle nationale, lorsqu’elle a été la seule éducatrice du Nouveau-Brunswick nommée par Partenariat en Education comme l’une des directrices scolaires exceptionnelles du Canada en 2011.

Heather était aussi une leader et une grande militante pour les enseignant·e·s au Canada. De 2011 à 2013, elle a été Présidente de l’Association des enseignantes et des enseignants du Nouveau-Brunswick (AENB) et de 2015 à 2017, Présidente de la Fédération canadienne des enseignantes et des enseignants (FCE), où elle a travaillé à représenter les idéaux élevés de l’organisation sur la scène nationale et internationale.

Se souvenant de Heather, David Edwards, Secrétaire général de l’Internationale de l’Education (IE), a déclaré: « A l’IE, nous avons toujours apprécié et admiré la passion de Heather pour l’enseignement, ses connaissances, sa volonté de partager son savoir-faire et son expérience afin de faire progresser la profession et le mouvement syndical. Elle manquera énormément à ses nombreux amis et collègues du monde entier. Mais sa passion pour une éducation de qualité se perpétuera au travers des personnes à qui elle a enseigné et qu’elle a encadrées tout au long de sa vie riche et dévouée. »

Partagez cette page