• Accueil
  • News
  • Solidarité avec les actions de protestation des syndicalistes de l’éducation de Hong Kong

Solidarité avec les actions de protestation des syndicalistes de l’éducation de Hong Kong

L’Internationale de l’Education a soutenu fermement ses affiliés à Hong Kong et à Taiwan qui ont protesté contre un changement législatif qui faciliterait l’extradition vers la Chine continentale.

Le Hong Kong Professional Teachers' Union (PTU), rejoint par la National Teachers' Association of Taiwan (NTA), a exigé le retrait du projet de loi 2019 sur les délinquants en fuite et l’entraide judiciaire en matière pénale (amendement) proposé par les autorités de Hong Kong.

Plus d’un million de manifestant·e·s sont descendu·e·s dans la rue le 9 juin et deux millions le 16 juin pour exiger que le gouvernement retire le projet de loi qui permettrait à pratiquement tout le monde d’être arrêté et détenu en Chine continentale. Comme l’a déclaré le Président de la NTA Hsu-Cheng Chang: « Il est à craindre que la nouvelle loi ne vise pas seulement les criminels, mais aussi les militants politiques et les défenseurs des droits humains, ce qui conduira à terme à l’érosion des libertés civiles à Hong Kong.  

Le Hong Kong Professional Teachers' Union a lancé des boycotts de cours en classe à travers Hong Kong à partir du 12 juin. Les enseignant·e·s ont été invité·e·s à expliquer l’importance des protestations contre l’extradition tout en assurant la sécurité de leurs étudiant·e·s. Le PTU a critiqué le gouvernement pour avoir fait avancer les amendements juridiques par tous les moyens. Le syndicat a également dénoncé l’utilisation de gaz lacrymogènes et de balles en caoutchouc par la police de Hong Kong pour disperser les manifestant·e·s. De nombreux élèves et un enseignant ont été blessés pendant les affrontements.

Le 12 juin, le PTU a exigé une enquête indépendante sur l’usage de la force par la police et que les manifestant·e·s ne soient pas poursuivi·e·s.