• Accueil
  • News
  • Une meilleure formation technique et professionnelle: la voie vers la justice sociale

Une meilleure formation technique et professionnelle: la voie vers la justice sociale

Aujourd’hui, au cours du caucus de l’enseignement supérieur et de la formation continue de son 8e Congrès mondial, l’Internationale de l’Éducation a présenté une nouvelle étude intitulée « Technical and Vocational Education and Training as a Framework for Social Justice » [Enseignement et formation techniques et professionnels – un cadre pour une justice sociale], qui défend l’idée qu’une approche holistique de l’EFTP peut donner de meilleurs résultats que la théorie du capital humain.

Alors que l’avenir du travail est incertain, un meilleur EFTP peut aider les étudiant·e·s à devenir des travailleur·euse·s, mais aussi des  individus qui s’adaptent et continuent d’apprendre et des citoyen·ne·s qui contribuent à leur communauté.

Élaborée par Gavin Moodie, Leesa Wheelahan et Eric Lavigne, l’étude est le résultat d’un projet de plusieurs années comprenant sept études de cas réalisées dans les pays suivants: Allemagne, Argentine, Australie, Côte d’Ivoire, Éthiopie, Royaume-Uni et Taïwan.

L’étude préconise une approche de l’EFTP fondée sur les capacités, par opposition à l'approche étroite actuelle basée sur le capital humain. Les capacités dépassent les compétences du XXIe siècle et couvrent un éventail plus large de connaissances, de compétences et d’aptitudes dont les individus ont besoin pour être productifs au travail et continuer à apprendre afin de progresser dans leur carrière et de participer à la prise de décisions concernant leur travail. Outre les compétences pratiques qu’il·elle·s apprennent, les étudiant·e·s doivent comprendre de quelle manière leur domaine d’activité s’inscrit dans leur communauté et dans la société et ils doivent être capables d’être des citoyen·ne·s dans leur domaine, afin de pouvoir contribuer à façonner leur avenir. En préparant des travailleur·euse·s qualifié·e·s qui sont également des citoyen·ne· engagé·e·s et autonomes, un meilleur EFTP peut rapprocher le monde de la justice sociale.

L’étude peut être téléchargée ici (en anglais).

 

 

Partagez cette page