• Accueil
  • News
  • La privatisation de l’éducation à la une dans les Caraïbes

La privatisation de l’éducation à la une dans les Caraïbes

Les 11 et 12 janvier, les dirigeant·e·s des organisations membres de l’Internationale de l’Éducation dans les Caraïbes se sont réunis à Bridgetown, à la Barbade, afin de mieux comprendre la Réponse mondiale de l’Internationale de l’Éducation à la privatisation et à la commercialisation de l’éducation et d’examiner la situation dans leur région.

Au cours de cette réunion de deux jours, les dirigeant·e·s d’Antigua-et-Barbuda, de la Barbade, du Belize, de la Grenade, du Guyana, de la Jamaïque, de Nevis, de Sainte-Lucie, de Saint-Vincent et de Trinité-et-Tobago ont partagé leur expérience à propos des tendances de la commercialisation et de la privatisation de l’éducation dans leur pays.
 
La privatisation et la commercialisation de l’éducation dans les Caraïbes seront cartographiées dans un nouveau projet de recherche, qui servira de base à l’élaboration de campagnes nationales par les organisations membres de l’Internationale de l’Éducation. Le projet de recherche sera un élément clé pour aider à faire face aux menaces posées par la commercialisation et la privatisation de l’éducation dans la région.
 
« Aucune partie du monde n’est à l’abri de la menace posée par la commercialisation et la privatisation », a déclaré Angelo Gavrielatos, Directeur du Projet Réponse mondiale. « Dans l’intérêt de nos étudiants, de nos membres et d’une éducation de qualité pour tous et toutes, le développement de la réponse mondiale de l’Internationale de l’Éducation à la commercialisation et à la privatisation de l’éducation dans le monde entier est une priorité. »
 
L’Internationale de l’Éducation remercie la Fédération canadienne des enseignantes et des enseignants pour la solidarité et le soutien (financier et logistique) qui ont rendu cela possible.
 
Au cours des quatre dernières années, la Réponse mondiale de l’Internationale de l’Éducation a mené la lutte contre la privatisation et la commercialisation croissantes de l’éducation avec des organisations membres dans toutes les régions du monde.