• Accueil
  • News
  • Canada: Une étude révèle des moyens d’améliorer l’éducation bilingue

Canada: Une étude révèle des moyens d’améliorer l’éducation bilingue

Une nouvelle étude de la Fédération canadienne des enseignantes et des enseignants (FCE) a découvert que le peu d’utilisation des nouvelles technologies est un frein à l’apprentissage en éducation bilingue. L’enquête nationale, qui s’est intéressée à l’impact des technologies auprès de jeunes fréquentant les écoles de langue française dans les milieux minoritaires au Canada, a vu la participation de plus de 1.600 élèves du Canada.

Un des premiers constats de l’enquête souligne justement la quasi-absence de recherches approfondies dans le domaine des technologies et de l’utilisation qu’en font les jeunes élèves francophones. L’enquête confirme le peu d’usage du français dans ce contexte social très populaire auprès des jeunes.

Le comité d’enseignants et d’enseignantes qui a orienté cette étude a également proposé des pistes à explorer pour que le français occupe une place plus importante dans cet environnement axé sur les technologies.

Commentant les résultats de l’enquête, le Président de la FCE, Paul Taillefer, a déclaré: « La technologie est un univers que nous, en tant qu’adultes et membres du personnel enseignant, découvrons au jour le jour, mais qui fait partie de la vie de nos élèves depuis leur naissance ».

« Depuis la création d’un secteur responsable des Services aux francophones à la FCE, nous continuons d’apporter une contribution importante à l’avancement de l’éducation en français au Canada. Nous sommes convaincus que cette enquête dans ce domaine aussi peu exploré poussera la réflexion et apportera des changements positifs dans la communauté francophone. »

Le Secrétaire général de l’IE, Fred van Leeuwen, a appuyé les découvertes de la FCE, et indiqué:  « L’IE a toujours mis l’accent sur le rôle important de l’enseignement bilingue ou dans la langue maternelle, car ce dernier nourrit un respect pour la diversité  parmi tous les élèves. Il est également crucial pour l’humanité toute entière, en collectant et conservant un savoir qui pourrait sinon être perdu. »

Partagez cette page