Ethique professionnelle

Ethique professionnelle

Introduction

Le débat sur l’éthique de l’éducation qui s’est déroulé aux Etats-Unis au début du 20ème siècle a connu un regain d’intérêt ces deux dernières décennies. Le débat actuel porte sur les deux rôles que la morale joue dans l’éducation: le comportement moral des enseignants et la morale que les enfants apprennent à l’école.

En 2001, l’Internationale de l’Education est officiellement intervenue dans le débat en adoptant la Déclaration sur l’éthique professionnelle (DEP) lors du 3ème Congrès mondial de l’IE. Le document a ensuite été mis à jour lors du 4ème Congrès mondial, en 2004.

La DEP est principalement destinée à être une épure des lignes directrices des membres de l’IE. Elle vient en complément à la Déclaration de l’OIT relative aux principes et droits fondamentaux au travail (1998) et s’appuie sur la Recommandation de l’OIT/UNESCO concernant la condition des enseignants (1966) et la Déclaration universelle des droits de l’homme (DUDH) (1948).

Ses objectifs sont les suivants:

  • Accroitre la sensibilisation quant aux normes et à l’éthique de de la profession d’enseignant.

  • Aider à augmenter la satisfaction professionnelle dans le secteur de l’éducation, améliorer le statut et l’estime de soi, et

  • Augmenter le respect pour cette profession dans les communautés.

Politique

La Déclaration de l’IE sur l’éthique professionnelle représente les valeurs essentielles de la profession d’enseignant elle-même. En tant que document rédigé par des représentants de la profession partout dans le monde, la Déclaration reconnaît la grande diversité de la profession parmi toutes les nations et toutes les cultures. Son objectif n’est pas d’imposer un ensemble de règles fondamentales mais plutôt de fournir une base aux membres de l’IE afin qu’ils développent leurs propres lignes directrices ou leurs propres codes de l’éthique professionnelle. Parallèlement, la Déclaration propose également des valeurs fondamentales que la communauté mondiale des enseignants reconnaît comme des éléments essentiels de son éthique professionnelle.

 Adopter et conserver des codes d’éthique joue un rôle similaire pour les syndicats d’enseignants comme pour les autres professions. C’est un aspect de maintien du statut professionnel. Comme le déclare la Recommandation de l’OIT/UNESCO concernant la condition des enseignants (1966),

Des codes d’éthique ou de conduite devraient être établis par les organisations d’enseignants, des codes de ce genre contribuant grandement à assurer le prestige de la profession et l’accomplissement des devoirs professionnels selon des principes acceptés.”

Le 4ème Congrès mondial a également adopté une résolution pour que la Déclaration soit traduite dans le plus de langues possibles. Elle est actuellement disponible dans les 4 langues officielles de l’IE ainsi qu’en arabe, russe, chinois et portugais.

Partagez cette page