• Accueil
  • News
  • Philippines: les syndicats d’enseignants se mobilisent en faveur de l’inclusion et de la sécurité pour tou(te)s dans les écoles

Philippines: les syndicats d’enseignants se mobilisent en faveur de l’inclusion et de la sécurité pour tou(te)s dans les écoles

Afin d’assurer la mise en œuvre de la Résolution de la région Asie-Pacifique de l’Internationale de l’Education (2017) visant à faire avancer les droits des lesbiennes, gays, bisexuel(le)s, transgenres et intersexuel(le)s (LGBTI), les éducateurs/trices membres du syndicat philippin affilié à l’Internationale de l’Education ont élaboré des plans d’action pour intégrer la diversité et promouvoir la sécurité pour tou(te)s dans les écoles, notamment pour les enseignant(e)s et étudiant(e)s LGBTI.

Déconstruire les mythes entourant les personnes LGBTI

Un atelier de développement des capacités intitulé « Les syndicats d’enseignants pour l’inclusion: intégrer la diversité et promouvoir la sécurité dans les écoles » a été organisé les 24 et 25 octobre à Quezon City, aux Philippines, par le Bureau régional de l’Internationale de l’Education Asie-Pacifique (IEAP), avec le soutien de l’UNESCO-Bangkok, en vue de mieux sensibiliser les enseignant(e)s aux droits et expériences de la communauté LGBTI et discuter du rôle des syndicats dans la promotion de l’éducation inclusive.

En présence de la Coordinatrice régionale principale Shashi Bala Singh, du facilitateur Ging Cristobal, Coordinateur du projet pour l’Asie-Pacifique, OutRight Action International, et de plusieurs responsables de syndicats de l’éducation, l’événement a débuté par des activités permettant aux participant(e)s de mieux comprendre les stéréotypes, la stigmatisation, les préjugés et la discrimination dont sont victimes les LGBTI et de déconstruire les mythes qui les entourent, ainsi que les notions d’orientation et d’identité sexuelles, d’expression du genre et de comportement sexuel.

Cristobal a également mené une étude de cas portant notamment sur la violence fondée sur le genre en milieu scolaire et a communiqué aux participant(e)s de nouvelles informations concernant la législation philippine en matière de genre et les récents appels à l’instauration d’une loi anti-discrimination.

Shashi Bala Singh, Coordinatrice régionale principale de l’IEAP, a souligné que « la discrimination des communautés LGBTI est également manifeste au sein de l’éducation et affecte la vie des enseignants, des chercheurs et du personnel de soutien à l’éducation, tout autant que celle des enfants et des jeunes auxquels ils enseignent. L’Objectif de développement durable 4 du programme Education 2030, adopté en 2015, exprime clairement l’importance d’assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité, et de promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie. Cet objectif ne pourra cependant pas être réalisé tant que le droit à l’éducation ne sera pas également reconnu et garanti comme étant un droit humain fondamental de la communauté LGBTI. »

Elle a ajouté qu’il était du devoir des enseignant(e)s et de leurs syndicats de travailler ensemble pour faire valoir les droits des LGBTI,  sensibiliser aux droits humains, à la question du genre et à la diversité sexuelle, et faire pression sur les gouvernements en vue de mettre un terme à la pénalisation et à la discrimination des personnes LGBTI.

La création de comités et groupes responsables des questions de genre et LGBTI au sein des structures syndicales, l’organisation de formations portant sur l’intégration de la dimension du genre, ainsi que la formation des futur(e)s formateurs/trices dans ce domaine, font partie des stratégies définies par les participant(e)s pour sensibiliser les affiliés syndicaux/ales aux problématiques LGBTI et institutionnaliser les réponses de leur syndicat en la matière. Souhaitant élargir la portée de leur action au-delà de leur syndicat, les participant(e)s ont également pris l’engagement de promouvoir et défendre les intérêts des LGBTI en lançant des campagnes d’information adressées aux affilié(e)s, aux équipes de direction des établissements scolaires, au personnel des écoles et aux étudiant(e)s, ainsi qu’au travers des réseaux sociaux, de la publication de brochures et d’affiches, et de l’organisation de séminaires.

Le bureau régional de l’IEAP, avec le soutien de l’UNESCO Bangkok, organisera une activité similaire pour les syndicats de l’éducation aux Fidji.